conférence cAID

applications de l’Intelligence Artificielle aux problématiques défense

Organisée par

MINARM.jpg
DGA.jpg
DGNUM_SANS_FOND_CMJN_HD.png

Les 17 et 18 novembre 2021, se tiendra à Rennes la troisième édition de la conférence CAID (Conference on Artificial Intelligence for Defense).

 

Organisée dans le cadre de la European Cyber Week, et dédiée aux applications de l’intelligence artificielle aux problématiques Défense, elle rassemble les meilleurs acteurs étatiques, industriels et académiques de ce domaine.

Les dernières avancées en intelligence artificielle, notamment en deep learning, ont permis des percées significatives dans de nombreuses applications civiles, transposables au monde de la Défense, comme les algorithmes de DRI, les techniques de traitement de l’audio, les technologies de détections d’anomalies… L’utilisation de ces technologies dans un tel secteur, avec d’importants besoins en matière de sureté de fonctionnement, mettent en lumière des problématiques liées à la qualification de ces systèmes. On peut notamment citer les problèmes de leurrage de ces systèmes, les méthodologies/métriques de qualification de l’IA et des bases de données d’apprentissage et de test, la confidentialité des données d’apprentissage ou encore, l’embarquabilité des algorithmes. 

 

La conférence CAID est l’occasion de découvrir de nombreux travaux et innovations sur ces sujets, grâce à des présentations qui se veulent accessibles et pédagogiques.

Soumission des articles jusqu’au vendredi 30 juillet 2021 inclus via l’url suivante au format PDF :

https://easychair.org/conferences/?conf=caid2021

 

Doivent y figurer le titre de la communication, les noms et prénoms des auteurs ainsi que leur affiliation, l’adresse électronique de l’auteur principal, un résumé (10 lignes max.) et une liste de mots clés. Le document doit faire 8 pages maximum, au format A4 suivant le modèle Springer Lecture Notes in Computer Science

 

 

Une attention particulière sera portée à la qualité pédagogique de l’article soumis. Il est préférable de soumettre un article présentant bien le contexte et les enjeux, qu’un article trop pointu et peu accessible.

Les auteurs seront prévenus de l’acceptation ou du refus de leur papier le lundi 27 septembre 2021.

La version définitive de l’article avec les remarques des relecteurs doit être fournie avant le vendredi 29 octobre 2021.

Pour tout renseignement complémentaire, veuillez contacter l’adresse suivante : dga-mi.conference- caid.fct@intradef.gouv.fr.

Comité de programme et d’organisation

 

  • Adrien CHAN HON TONG (ONERA)      

  • Laure DELETRAZ (DGA)

  • Alain DRONIOU (DGA)                              

  • Jean Philippe FAUVELLE (AIRBUS)

  • Judicaël MENANT (DGA)

  • Christophe MEYER (THALES)

  • Sylvain NAVERS (AIRBUS)                         

  • Alexis OLIVEREAU (CEA)

  • Guillaume QUIN (MBDA)

ECW2019_20191121_066_WEB.jpg

APPEL A SOUMISSION

La troisième conférence CAID (Conference on Artificial Intelligence for Defense) dédiée à l’Intelligence Artificielle appliquée à la Défense aura lieu à Rennes, les 17 et 18 novembre 2021, dans le cadre de la 6e European Cyber Week (organisée par le Pôle d’excellence cyber et ses partenaires du 16 au 18 novembre) et de la 27e conférence C&ESAR (organisée par le ministère des Armées).

L’Intelligence Artificielle est un domaine vaste qui va des réseaux de neurones aux approches statistiques plus traditionnelles (SVM, forêts d’arbres de décision…) en passant par des méthodes probabilistes (réseaux bayésiens…), sans oublier la datascience.

Les avancées actuelles en Intelligence Artificielle, notamment en Deep Learning, ont permis des percées significatives dans de nombreuses applications civiles. Ces applications civiles peuvent être transposées dans le monde de la défense. On peut notamment citer de manière non exhaustive :

  • Les algorithmes de traitement de données non structurées, comme ceux de Détection Reconnaissance et Identification (DRI) qui sont très utilisés dans le monde civil sur des images RGB et qui peuvent être transposés sur d’autres types d’images (SAR, Infrarouge, hyperspectral…), ou encore les algorithmes de traitement de l’audio qui peuvent avoir des déclinaisons pour des données de type radar, sonar….

  • Les technologies de détections d’anomalies qui permettent entre autres d’exploiter des données lorsque des labels ne sont pas forcément disponibles.

De plus, l’utilisation de ces technologies dans le secteur de la Défense amène des défis supplémentaires. En effet, les besoins en matière de sûreté de fonctionnement mettent en lumière des problématiques liées à la qualification de ces systèmes :

  • Le leurrage, en particulier des réseaux de neurones ou toute autre attaque visant l’IA, qui peut poser des problèmes de sécurité dans certaines applications utilisant de l’IA.

  • Les technologies permettant de qualifier l’IA, c’est-à-dire apporter des preuves et garanties sur le fonctionnement de l’IA que ce soient des mesures empiriques ou des preuves formelles ; les méthodologies/métriques permettant de qualifier une base de données d’apprentissage ou de test.

  • La confidentialité des données d’apprentissage, c’est-à-dire la possibilité ou non de remonter à des caractéristiques des données d’entraînement potentiellement classifiées.

  • Enfin les algorithmes d’IA doivent aussi être en mesure d’être embarqués sur des systèmes compacts et consommant peu. Ainsi toutes les technologies permettant d’atteindre ce but (quantification, approximation) et ce qu’elles impliquent (performance, robustesse, qualification) ont un intérêt.

La conférence CAID se veut pédagogique et présente des problématiques liées à l’Intelligence Artificielle à un public qui peut être novice dans ce domaine.

C’est dans ce cadre que nous invitons les acteurs de tous milieux (Recherche académique, industrielle, défense…) à soumettre des publications ayant un lien avec un des sujets qui touchent à l’Intelligence Artificielle et la Défense.