Cyber Cognitive Threats Seminar

développer les spécificités du cyber espace sous l’angle humain, des interactions sociales et de la sphère cognitive

COMCYBER.png

Organisé par

L’émergence d’Internet au cours des années 90, et surtout celle des réseaux sociaux depuis 2004, a entraîné une profonde évolution de notre société dans le domaine de l’information.

Le cyber espace confère une dimension supplémentaire à l’information qui s’affranchit du temps et de l’espace pour atteindre chacun d’entre nous dans les délais les plus brefs.

Cette démocratisation s’est aussi traduit par une volonté d’orienter, de façonner, de tronquer voire de réécrire l’information pour qu’elle puisse servir des intérêts individuels et non communs.

 

Le cyber espace est un incubateur et un multiplicateur d’effets pour le domaine informationnel. Il permet la collecte, la sélection et la mise en forme de données personnelles avant une utilisation par des acteurs numériques.

Même si la mise en place du RGPD en 2018 apporte une protection aux internautes, le manque de connaissance dans les conséquences de l’emploi des données personnelles est encore mal connu du grand public.

 

Au travers du Cyber Cognitive Threats Seminar, nous souhaitons développer et promouvoir les travaux de chercheurs partenaires dans ce domaine afin d’améliorer les connaissances de chacun.

La nécessité de créer une communauté de chercheurs sur ces problématiques s’impose naturellement du fait des changements sociétaux (impact COVID-19) qui nous concernent depuis le printemps 2020.

 

Dans ce cadre, trois tables rondes seront organisées le mercredi 17 novembre de 9h00 à 12h00 pour développer les spécificités du cyber espace sous l’angle humain, des interactions sociales et de la sphère cognitive.

Après une étude de la gestion de crise dans le monde cyber et ses conséquences, un examen des différents aspects des vulnérabilités humaines numériques et du champ cognitif suivi d’une analyse de la lutte informationnelle dans le cyberespace permettront de comprendre les modus operandi mis en œuvre par des acteurs numériques.

Des temps d’échanges sont prévus au cours de la matinée pour permettre aux jeunes étudiants, chercheurs et personnes intéressées de développer des points particuliers avec les intervenants. 

MICALLEF_CYBERWEEK-WEB_295.JPG